dimanche 31 décembre 2017

Small is beautiful

sporangium of fern Polypody

Sporangium and spores of fern Polypody (microscope x100)

In the silence of winter, the coming explosion of spring and summer life is being prepared in secret.
Let’s have a look to polypody to see the sporangia that are maturing.


sporangium of fern Polypody

Sores (groups of sporangia) of fern Polypody (magnifier x10)


sporangium of fern Polypody

Sores (groups of sporangia) of fern Polypody

Under the microscope here are the spores, beans like, protected by the membrane of sporangium which has a specific structure like a zip. After warmer days which will cause deshydratation this structure will lead to the opening of the sporangium and the realease of spores. Then the cycle will go on:



The name Polypodium comes from the Greck poly « numerous », and podion « small foot » after the small « roots » of the rhizoma.

Polypody has traditional uses in cooking for its aroma and sweet taste close to liquorice, and in herbal medicine as a purgative and vermifuge.

I wish you a 2018 year as wonderful, lively, sweet, full of hope and abundance than this tiny little fern. 

Promesses de vie

sporanges et spores de polypode au microscope

 Sporanges et spores de fougère Polypode (microscope x100)


Dans le silence de l’hiver, l’explosion de vie du printemps et de l’été se prépare en secret.
C’est le moment de regarder sous les fougères Polypodes pour voir les sporanges qui contiennent les spores, espoir de vie à venir.

sores de sporanges de polypode

 Sores (groupe de sporanges) de fougère Polypode (loupe x10)


sores de sporanges de polypode
 Sores (groupe de sporanges) de fougère Polypode


Au microscope on peut observer les spores en forme de haricots protégées par la membrane des capsules qui les contiennent (sporanges) et possèdent une amusante structure de cellules aux parois épaisses qui fait penser à une fermeture éclair; c'est l'anneau de déhiscence qui, en s'asséchant cause la rupture de la capsule du sporange dans sa partie le plus fine. Alors, les spores pourront germer et continuer le cycle.

Le nom Polypodium vient du grec poly « nombreux », et podion « petit pied » : son rhizome comporte de nombreuses racines ou appendices laissés à la chute des frondes. Il est parfois appelé réglisse des bois, réglisse du pauvre ou réglisse sauvage. En effet, son rhizome a été utilisé à des fins médicinales, mais aussi gastronomiques. Cette douceur est due à la présence d'une saponine, l'osladine, au pouvoir sucrant 500 fois intense que celui du sucre.

Que votre année 2018 soit aussi merveilleuse, pleine de vie, d’espoir, de douceur et d’abondance !

mercredi 20 décembre 2017

Revivre l'Epopée Cathare, remonter le temps et parcourir l'espace


Tout sur l’Epopée Cathare, ou presque, en 5 tomes et 3624 pages !
J’avais déjà lu plusieurs livres de Michel Roquebert, grand spécialiste de la croisade contre les Albigeois, notamment sa biographie de Simon de Montfort, son analyse de la religion cathare et son livre sur Montségur, conseillé par un guide du site, Les cendres de la liberté.
Ces derniers mois, j’ai consacré une bonne partie de mes soirées à lire cette série pour bien comprendre toute la complexité de cette extraordinaire épopée. Quel bonheur de parcourir en tous sens notre belle région, au gré de la croisade des barons, de la reconquête, de la croisade royale, du siège de Montségur, des procès de l’Inquisition : qui se sont déroulés dans ce qui est devenu depuis, le Tarn, l’Aude, l’Ariège, la Haute-Garonne… où j’ai eu la chance de vivre à un moment ou à un autre de ma vie.

Quelle émotion de voir vivre nos ancêtres, et, grâce aux nombreux documents qui nous sont parvenus, d’essayer de comprendre, plus de 800 ans après, pourquoi ils ont tant lutté.

samedi 16 décembre 2017

Giant's scale

 abies alba scale






























On the soil lays a small scale. This is a good indication that the conifers around are European silver fir (Abies Alba). It’s a part of its cone and contains two seeds that may end in two new forest giants if germination comes to an end successfully.
 abies alba scale and seeds
























Contrary to the Norway spruce (Picea abies) which loses the entire cone, the cone of the silver fir remains on the tree and pieces fall apart.

The other main differences between these too trees are the needles orientation (like two cumbs in the young or lower branches of the silver fir), two clear stripes on the bottom of the needles and cones erected (while hanging in a Norway spruce). The cork and the shape of the tree are also different.
 abies alba scale

vendredi 15 décembre 2017

Ecaille de géant

écaille de cône de sapin

Là, sur la mousse, une petite écaille. C’est l’indice que nous sommes bien au pied d’un sapin pectiné (Abies alba). C’est une partie qui s’est détachée d’un cône, elle protège deux graines "ailées" qui auront peut-être la chance de germer pour donner un nouveau géant des bois.
écaille de cône de sapin





Graines

Contrairement à l’épicéa (Picea abies) avec qui le sapin est souvent confondu et dont les cônes tombent entiers au pied de l’arbre, le cône du sapin reste sur l’arbre et se délite progressivement.
Les autres indices pour les différencier sont la disposition des aiguilles sur les rameaux, pour le sapin elles se répartissent latéralement comme deux peignes (d’où son nom venu de pecten, peigne en latin), il y a deux lignes claires sur la face inférieure des aiguilles, les cônes sont dirigés vers le haut (vers le bas pour l'épicéa) et, pour les plus avertis, le port des branches et l’écorce sont aussi différents.
écaille de cône de sapin
 Ecaille et bractée

samedi 9 décembre 2017

Roi des forêts

forêt de conifères sous la neige

Dans la Montagne Noire

Les sapins en bonnets pointus
De longues robes revêtus
Comme des astrologues
Saluent leurs frères abattus
Les bateaux qui sur le Rhin voguent
Dans les sept arts endoctrinés
Par les vieux sapins leurs aînés
Qui sont de grands poètes
Ils se savent prédestinés
À briller plus que des planètes
À briller doucement changés
En étoiles et enneigés
Aux Noëls bienheureuses
Fêtes des sapins ensongés
Aux longues branches langoureuses
Les sapins beaux musiciens
Chantent des noëls anciens
Au vent des soirs d’automne
Ou bien graves magiciens
Incantent le ciel quand il tonne
Des rangées de blancs chérubins
Remplacent l’hiver les sapins
Et balancent leurs ailes
L’été ce sont de grands rabbins
Ou bien de vieilles demoiselles
Sapins médecins divaguants
Ils vont offrant leurs bons onguents
Quand la montagne accouche
De temps en temps sous l’ouragan
Un vieux sapin geint et se couche
Guillaume Apollinaire, Rhénanes, Alcools, 1913

Je vois encore le regard attendri de mon papa posé sur moi quand je lui récitais ce poème appris en classe de primaire ou quand je lui fredonnais la chanson Mon beau sapin, roi des forêts... qu’il m’avait certainement apprise.
C’était il y a plus de cinquante ans…


Il m’a transmis la passion des arbres. Il était forestier à l’Office National des Forêts. Pour moi, c’était lui aussi, le Roi des forêts.

jeudi 7 décembre 2017

Pine on the rocks

pine tree branch Black Mountain South of France

Pine branch with snow and frost

On the rocky top of the Black Mountain, conifers like Norway spruces, Scots pines and other pines… were planted some decades ago in the State and Municipalities forests.
At that time some people reacted when these species replaced venerable beeches.
But now, every winter, these evergreen trees are terrific under frost and snow.

mardi 5 décembre 2017

Pin de glace

rameau de pin givré
























Rameau de pin givré

Sur les hauteurs de la Montagne Noire, des conifères en particulier épicéas, pins… ont été plantés il y a plusieurs décénies dans les forêts communales et domaniales.
Cela a fait grincer bien des dents à l’époque, surtout quand c’était en remplacement de hêtraies. 

Mais l’hiver, sous la neige et le givre, quand tous les feuillus ont perdu leurs feuilles, qu’ils sont majestueux maintenant.

jeudi 30 novembre 2017

Good morning

Malva moschata Black Mountain South of France


Early in the morning, I found this Malva moschata (musk mallow or musk-mallow) in a field on top of the Black Moutain Valley we are living in. The sun was just rising and its light seemed to come from the inside of the flower.
It occurs on dry, but fertile soils at altitudes from sea level up to 1,500 m. 
This species of Malva is native to Europe and southwestern Asia. It has been introduced to and become naturalised in several areas with temperate climates away from its native range, including Scandinavia, New Zealand, and North America
It is often grown as an ornamental plant for its attractive scented flowers, produced for a long period through the summer. Leaves and flowers of muskmallow are common additions to "wild" salads. The seeds are also edible.

Thank you to the experts from « Botanique et flore de France » on facebook who helped me to distinguish it among the numerous Malva species.

Art nouveau nature

Fleur de Mauve musquée Montagne Noire Tarn

Superbe fleur de mauve musquée (Malva moschata) qui a capté le soleil levant dans un pré sur les hauts de la notre vallée dans la Montagne Noire. En effet, cette plante se rencontre dans les bois, les haies et les prés, surtout en sol siliceux, sur tout le territoire français jusqu’à 1500 m d’altitude.  Elle a été introduite dans des zones climatiques comparables en Scandinavie, Nouvelle-Zélande et Amérique du Nord.
Belle récompense de s’être levé tôt.

La Mauve musquée est cultivée pour son odeur douce. Feuilles, fleurs et graines sont aussi consommées dans les salades « sauvages».

Et merci aux amis botanistes de « Botanique et flore de France » sur facebook pour m’avoir aidé à la déterminer parmi les nombreuses mauves.

vendredi 24 novembre 2017

Let's have a walk

Autumn in South of France

Nice colors on the road in the valley of the creek Le Sant between the village of La Rivière du Sant and the barrage of Le Pas du Sant.
During the last twenty years we enjoyed having a walk every Sunday in the Forêt de Soignes, a terrific beech forest arround Brussels.

Now we find the same wonderful autumn landscape on this small mountain road. Five kilometres of beauty!

Route rousse


Superbes couleurs d’automne sur la route qui serpente en surplombant le ruisseau du Sant entre le hameau de La Rivière du Sant et le barrage du Pas du Sant.
Pendant plus de vingt ans, nous nous sommes promenés le dimanche dans la magnifique hêtraie de la Forêt de Soignes qui jouxte la ville de Bruxelles.
Maintenant, nous retrouvons ces magnifiques couleurs d’automne sur la route qui monte au Pas du Sant. A chaque virage c’est un enchantement.
Que du bonheur !

samedi 18 novembre 2017

Have a nice trip!

leaves in the creek Le Sant
Leaves of oak (Quercus ruber), beech (Fagus sylvatica), chestnut (Castanea Sativa), ash (Fraxinus exelsior)… floating in the water of the creek Le Sant.
As of spring, in the valley, each of these small chemical factories produced the sugar molecules needed for the big geants to grow, using sun energy and carbon dioxide from the atmosphere. While they produced the oxygen needed for life on Earth.
Now they wait for rains to fall and help them begin their long last journey. Some will reach the River Sor in the village of Soual, then the River Agout in the village of Vielmur-sur-Agout and the River Tarn. Some will travel further up to the main stem La Garonne after Toulouse and even after the Gironde estuary near Bordeaux, find the Atlantic Ocean.
Have a nice trip!

Miroir d'automne

feuilles d'arbres dans le ruisseau du Sant

Feuilles de chênes (Quercus ruber), de hêtres (Fagus sylvatica), de châtaigniers (Castanea sativa) de frênes (Fraxinus exelsior)… elles reposent dans un petit rebord du ruisseau du Sant.
Tout l’été, dans la vallée, chacune de ces petites usines chimiques a capté l’énergie du soleil et le gaz carbonique de l’air pour fabriquer les sucres nécessaires à la vie des géants de la forêt. Elles ont émis l’oxygène nécessaire à la vie sur Terre.
Maintenant elles attendent les fortes pluies pour partir pour un dernier voyage. Certaines iront jusqu’à la rivière Sor où se jette le Sant dans le village de Soual, ou plus loin dans la rivière Agout à partir du village de Vielmur-sur-Agout qui se jette ensuite dans Le Tarn. Les plus aventureuses atteindront le fleuve La Garonne après Toulouse. Et certaines iront peut-être enrichir en limon l’estuaire de la Gironde, après Bordeaux.

Beau voyage!

jeudi 16 novembre 2017

Black Mountain saffron

Crocus nudiflorus


Crocus nudiflorus is a species of flowering plant in the genus Crocus of the family Iridaceae, like saffron or the poisonous colchicum.
In an average autumn C. nudiflorus starts producing its elegant imperial purple flowers, without foliage (hence the epithet) in mid-September. A succession of flowers then keeps the show going for several weeks. The species can produce some variability in the brilliance of its purple colouring. The very dark purple forms are particularly dramatic, especially when the blooms have well developed vibrant orange or sometimes white styles.
This species frequents moist pastures, alpine meadows or clearings in mixed woodlands. I found it in a pasture on top of the Black Mountain.
This plant is found from southwestern France to Spain. Crocus nudiflorus has become naturalised in several localities in the UK. Such sites invariably having a historical connection with the Order of the Knights of St. John or Jerusalem, the corms were probably introduced as an alternative source of saffron.

mercredi 8 novembre 2017

Fleur matinale et automnale

crocus nudiflorus Montagne Noire

Crocus nudiflorus, le Crocus à fleurs nues ou Crocus d'automne, est une plante vivace de la famille des iridacées comme l’iris, le glaïeul, le safran ou le très toxique colchique. Il se caractérise, comme l'indique son nom, par le fait que les fleurs apparaissent en automne et les feuilles seulement au printemps.
C'est une plante hermaphrodite à la fleur solitaire terminale, entièrement bleue - violette, grande, sortant d'une spathe univalve. La fleur ressemble à celles du colchique, mais ce dernier possède six étamines et le crocus trois.
Je l’ai trouvé dans son habitat type, prairies et pâturages, sur les hauteurs de la Montagne Noire.
On la trouve de la chaîne des Pyrénées au Sud-Ouest de la France, jusque dans la Lozère, l'Aveyron, le Lot et la Dordogne, ainsi qu’en Espagne.

Très proche du safran, il s’appelle d’ailleurs Azafrán loco ou azafrán silvestre en espagnol, soit safran fou ou safran des bois.

jeudi 2 novembre 2017

Golden eye

Teloschistes chrysophthalmus lichen

Nice trip under the sun last Saturday to hunt lichens with my scientist fellows from ASNAT together with l’Université libre du Sud Quercy and la Société des Sciences Naturelles du tarn-et Garonne.
Under the guidance of Clother Coste, lichenologist, we learnt how to recognize many species like the one pictured above: Teloschistes chrysophthalmus, the golden eye.

The place was terrific with a view on the old village of Bruniquel
Bruniquel village South of France


The site is also peculiar, it is a large chalk slope with many calcicole species like Verrucaria marmorea:
Verrucaria marmorea lichen South of France



And many calcifuge species like Aspicilia contorta or Rhizocarpon geographicum on siliceous stones brought there several million years ago by the Aveyron River, when it eroded the plateau.
Aspicilia contorta and Rhizocarpon geographicum lichens South of France

dimanche 29 octobre 2017

Chasse aux lichens

village de Bruniquel

Nouvelle sortie à la découverte de lichens organisée samedi par l'Université libre du Sud Quercy, avec la participation de l’ASNAT du Tarn et de la Société des Sciences Naturelles du Tarn-et-Garonne.
Sous un agréable soleil, nous avons arpenté la pelouse de Pécondal, en face du très beau village de Bruniquel dont le château servit de cadre au film inoubliable, Le vieux fusil.
Sur la Pelouse calcaire, parsemée de galets siliceux déposés là lors de l’érosion du plateau par l’Aveyron, nous avons eu le plaisir de trouver de nombreux lichens :
Calcicoles comme Verrucaria marmorea
Lichen Verrucaria marmorea

et calcifuges comme Aspicilia contorta ou Rhizocarpon geographicum qui se fixent sur les galets de silice.
lichen Rhizocarpon geographicum




Nous avons aussi observé plusieurs lichens sur arbres comme le superbe lichen doré Teloschistes chrysophthalmus, littéralement golden eye, d’où son nom commun en anglais.
lichen teloschistes chrysophthalmus




mercredi 18 octobre 2017

Tree tears

resin drops from a conifer trunk


Drops of resin on the trunk of a conifer in the Black Mountain.
Sap and resin are often considered similar. Though they come from the trees, sap and resin show many differences between them. Sap is found in the xylem and phloem cells in trees. The xylem sap mainly consists of water-mineral elements, hormones, and other nutrients. The phloem sap consists mainly of water, hormones, sugar, and other minerals. Resin is a liquid which is stored in the resin ducts of trees. When a tree is cut or when a branch is cut, resin oozes out and clogs the broken area just like the blood clotting in wounds.

Resins have been in use for thousands of years for sealing boats, food containers, in the manufacture of many things like inks, lacquer, varnish, jewelry, sweets and perfumes. Nowadays, synthetic resin is widely used in many products.

resin drops from a conifer trunk


dimanche 15 octobre 2017

Larmes d'arbre


gouttes de résine

Gouttes de résine qui s’écoulent d’un tronc de conifère abattu il y a quelques semaines dans la forêt de la Montagne Noire.

Souvent confondue avec la sève, la résine a un tout autre rôle. La séve circule dans deux sens dans l’arbre : la sève brute monte par les caneaux de laubier depuis racines aux feuilles l’eau et les sels minéraux puisés dans le sol et la sève élaborée redescendent par le liber nourrir l’arbre chargée des glucides fabriqués par la photosynthèse. Même si elle s’écoule en cas de blessure pour boucher la plaie, la résine ne circule pas et reste dans les canaux résinifères du bois, de l’écorce ou des aiguilles. Elle a aussi un rôle bactéricide.

La résine est élaborée par la plupart des conifères que l’on appelle aussi résineux. Elle est utilisée depuis des millénaires par l’homme pour étanchéiser les bateaux, les contenants, fabriquer des encres, laques, vernis, bijoux et parfums, bonbons… De nombreuses résines artificielles sont aussi largement utilisées de nos jours.

gouttes de résine

lundi 9 octobre 2017

Flying flower

Large white butterfly

Between two mushrooms, found these last days, here is Pieris brassicae, the large white, also called cabbage butterfly or cabbage white, on a Geranium nodosum.
The large white is common throughout Europe, North Africa, Asia and even through the Himalayas. Its migration patterns are typically observed only when there is a disturbance.
For both males and females, the wings are white with black tips on the forewings. The female also has two black spots on each forewing. The underside of each wing is a pale greenish and serves as excellent camouflage when at rest.
This female has eyes as psychadelic as the eyes of the orange tip.
The large white butterfly's habitat consists of large, open spaces, as well as farms and vegetable gardens, because of the availability of its food source. Some favoured locations include walls, fences, tree trunks... They primarily hover around these locations, which should contain both wild and cultivated crucifer, as well as oil-seed rape. It is still considered a pest in some European countries, in China, India, Nepal, and Russia.
Two generations of butterflies are produced each year, sometimes, a third brood can be observed farther along in the summer if the weather is warm enough.

More insects among other butterflies of the Sant valley.

jeudi 5 octobre 2017

Une fleur qui vole

papillon piéride du choux sur géranium noueux


Entre deux champignons d’automne nous voyons encore des papillons comme cette Piéride du chou (Pieris brassicae) sur un géranium noeux. C’est une espèce migratrice au vol puissant et rapide.
Le dimorphisme sexuel est marqué: les ailes sont de couleur blanche, la femelle porte deux points et une strie de couleur noire sur le dos (dessus) des ailes antérieures alors que chez le mâle, seul l'apex (l'extrêmité) est marqué de noir, mais il a un point sur la face ventrale. C’est donc plus facile de s’y retrouver quand le papillon ouvre ses aides.

Elle a les yeux aussi psychadéliques que chez la femelle aurore.

Ce papillon est présent de mars à novembre en deux à quatre générations. Il hiverne à l'état de chrysalide.
Les plantes hôtes de la chenille sont des Brassicacées, surtout les choux cultivés, et les Capucines. Le papillon fréquente tous les types de milieux fleuris et même tous les genres de milieux lors de ses migrations.

Découvrez d’autres insectes dont les papillons de la vallée du Sant.

dimanche 1 octobre 2017

Champignon danse

champignon polypore en touffe


Des semaines ensoleillées et quelques pluies, le temps ideal pour faire sortir les champignons. D’après ce que j’entends autour de moi, la récolte est bonne dans la Montagne Noire.

De mon côté, même si je ne boude jamais une bonne poilée de cèpes, mon vrai plaisir est de trouver des champignons que je ne connais pas et de partir à la recherche de leur nom et caractéristiques.

C’est le cas de ce spécimen d’un champignon assez rare, le polypore en touffe aussi appelé « poule des bois » (Grifola frondosa) que l’on peut trouver au pied de certains feuillus, surtout des chênes et des châtaigniers où j’ai trouvé celui-ci, du milieu de l’été à la fin de l’automne. 

Comme de nombreux lichens, dont nous avons parlé récemment, il ressemble à un corail. Certains spécimens peuvent atteindre 50 cm et peser adulte jusqu'à plusieurs dizaines de kilos. 

Il est comestible jeune mais je préfère le voir décorer la forêt que fondre dans une poêle.


Originaire de Chine, il est très apprécié en Asie y compris en médecine.
Les Japonais l’appellent maitake qui signifie «champignon-danse». En effet, selon une légende japonaise, les gens dansaient de joie (comme des fous) lorsqu'ils trouvaient un grifola car ce champignon était réputé pour ses vertus exceptionnelles et notamment celle de prolonger la vie.
Il a aussi de nombreux noms en chinois: fleur de frêne, champignon-feuille, coquillage aux nombreux trouschampignon-nuage, champignon-châtaigne, champignon des milles bouddhas, champignon fleur de lotus…

Des vertues anticancéreuses sont attribuées à ce champignon. Il possède une très forte teneur en polysaccharides béta 1-6 glucane, un des plus puissants immunostimulants. Ce béta-glucane active les lymphocytes T et les macrophages. L’extrait de ces béta-glucanes est utilisé au Japon pour les cancers du sein et de la prostate, comme nous l’avions vu pour le Trametes versicolor. Il synthétise aussi des composants utiles contre le diabète.

Découvrez d’autres champignons de la vallée du Sant.

English version being done