dimanche 16 juillet 2017

J'ai fait un rêve

ruine dans la Montagne Noire


Au fond de la vallée, dans la forêt, c’est une maison en ruine. Il y a plusieurs siècles, d’après la carte de Cassini (1750), c’était une bergerie. Il y a un siècle, c’était une petite usine électrique hydraulique, lors des débuts de l’électrification de la France rurale. Je rêve de la faire restaurer en gîte Robinson.
On ne réalise pas toujours ses rêves mais l’essentiel est d’en avoir et d’avoir le bonheur de les partager.

English version being done

mercredi 12 juillet 2017

Sur les conseils de Charlemagne

papillon Citron sur fleur de ciboulette
 
Suivant les conseils de Charlemagne, dans le Capitulaire de Villis, un papillon Citron se regale sur une fleur des ciboulettes (Allium schoenoprasum) de notre jardin.

Following King Charles the Great advice written in the Capitulare de Villis, this Brimestone butterfly enjoys nectaring on the Chives (Allium schoenoprasum) in our garden.

mercredi 5 juillet 2017

Juillet, roi des moissons

moissons dans la plaine de Castres crop harvesting South of France

Les moissons battent leur plein dans la plaine Castraise,
sur fond de Montagne Noire
Crops harvesting around Castres in front of the Black Mountain skyline

samedi 1 juillet 2017

Proverbe occitan du mois

 

Un peu occupée ces derniers mois par nos travaux de renovation notamment, j’ai remis de poster le proverbe mensuel en occitan. Alors pour compenser, voici un proverbe et une expression typique en plus.
Per la Santa Magdalena, la notz es plena
Pour la Sainte Madeleine, la noix est pleine

La fête de Marie Madeleine, le 22 juillet (une date qui m’est chère…), les noix de l’année sont bien formées et commencent à durcir. Si l’on veut faire du vin de noix, il faut se dépêcher. Pour ce faire, les meilleures étant, parait-il, celles récoltées à la Saint Jean (24 juin), tendres à souhait pour être coupées en quatre et que l’on laissera macérer patiemment dans l’alcool et le vin, au moins jusqu’au Noël suivant.

Et l’expression : Fousiquer
« fouiller, fureter » mais aussi « s’agiter, remuer », en occitan fosicar ou fosigar, du latin fodicare « pousser ».
On appelle fousic (occitan fosic), un enfant remuant, turbulent, tracassier.
En occitan, la lettre « o » se prononce « ou », sauf si elle est accentuée.

vendredi 30 juin 2017

Safari après la pluie

gouttes de pluie sur de la mousse Montagne Noire Tarn


Le soleil joue à cache-cache avec la pluie. Tant mieux ! C’est le moment pour un petit safari « gouttes de pluie ».

Ici sur une mousse du genre Polytrichum.
English version being done

lundi 26 juin 2017

Sweet woodland sage, said King of Troy

bee nectaring on woodland germander, Black Mountain South of France


A bee is visiting the flowers of woodland germander which are currently blooming.

Teucrium scorodonia, common name the woodland germander or wood sage, is a perennial herb belonging to the genus Teucrium of the Lamiaceae family. It is native to Western Europe and Tunisia, cultivated in many places and naturalized in several regions (New Zealand, Azores, and a few locales in North America)

The inflorescence is composed by one-sided (all flowers "look" at the same side) pale green or yellowish flowers bearing four stamens with reddish or violet filaments. These flowers grow in the axils of the upper leaves and are hermaphrodite and bilabiate but lack an upper lip, as all Teucrium ones.
 
woodland germander, Black Mountain South of France


These plants prefer sandy soils in woodland and acid heaths.

The name of the genus Teucrium is believed to refer to King Teucer of Troy (Dioscorides 40 – 90 AD, a Greek physician, pharmacologist and botanist,  says that this king was the first using it medicinally). The specific name, scorodonia, is derived from the Greek word for Garlic.

Délicieuse Sauge des bois

Abeille butinant des fleurs de Germandrée scorodoine, Montagne Noire Tarn
 
Une abeille s’active et butine les longues inflorescences florales d’une germandrée.

La germandrée scorodoine (Teucrium scorodonia) aussi appelée Sauge des bois ou Sauge sauvage du fait de la forme comparable des feuilles, est effectivement une plante mellifère. Ce sont des plantes de la famille des Lamiacées, reconnaissables, notamment, à leur tige carrée.

Les fleurs jaune/vert clair sont hermaphrodites et ont 4 étamines dont le filet est violet.

fleurs de Germandrée scorodoine, Montagne Noire Tarn

Elle pousse en Europe dans les landes et sous-bois éclairés acides comme ici.

Le nom de genre Teucrium fait référence au roi Taucros/Teucer, ancêtre des rois de Troie qui aurait été le premier à mentionner les propriétés des Germandrées. Le substantif scorodonia vient du grec σκόροδον qui désigne l'ail, car les feuilles, aromatiques, ont un certain goût d'ail.

mercredi 21 juin 2017

Summer time

Dianthus armeria Black Mountain South of France
 

This plant with nice small pink flowers was in the middle of the path.

Thanks to its leaves and enlarged parts on the tails, I presumed it was a wild pink. Indeed it is Deptford Pink or Grass Pink (Dianthus armeria).

The flower is very small but looking closely very beautiful with its dark pink and white spots.

The name of the genus Dianthus is from the Greek words Διός Dios ("of Zeus") and ἀνθός anthos ("flower"), and was cited by the Greek philosopher Theophrastus, (371-288 BC), also known as the “father of botany”.

mardi 20 juin 2017

Toute fraîche, toute belle

Dianthus armeria South of France

 
Pour fêter l’arrivée de l’été, voici une jolie petite fleur qui a poussé au milieu du sentier.

Les feuilles en rosette et les parties arrondies sur la tige au départ des rameaux m’ont tout de suite fait penser à un œillet. C’est effectivement un œillet sauvage, l’œillet arméria (Dianthus armeria).

La fleur rose est très petite mais quand on prend la peine de la regarder de très près, elle est très délicate avec ses petites tâches mauves et blanches.

Le nom du genre Dianthus vient des mots grecs Διός Dios ("de Zeus") et ἀνθός anthos ("fleur"). Il est cité par le philosophe grec Théophraste (-371/-288 avant JC), fondateur de la botanique.
 

dimanche 18 juin 2017

Suivez le chien

chien nageant dans la vallée du Taurou Montagne Noire Tarn


Il fait chaud… et bien suivez l’exemple de ce sympathique chien que sa maîtresse promenait dans la vallée du Taurou, au dessus de Dourgne. Il a tourné sa bonne tête vers moi et sa joie de nager était évidente dans ses yeux.

mercredi 14 juin 2017

La route des vacances

Route conduisant à la vallée du Sant Montagne Noire Tarn



Dans l’inconscient collectif, certaines routes comme la N20 vers la Côte Languedocienne et l’Espagne ou la N7, vers la Côte d’Azur et l’Italie, sont synonymes de vacances.
Pour nous, c’est plus modestement la D14 ! Avant de serpenter dans les forêts profondes de la Montagne Noire, elle est bordée de platanes, de prairies et de champs et pique tout droit vers notre vallée du Sant.
De la plaine, elle offre une vue imprenable sur le massif de la Montagne Noire, ce dernier bout du Massif Central qui apparaît comme une barrière sombre à l’horizon. On prend alors la mesure de la grande faille géologique qui, suite à l’orogénèse des Pyrénées, il y a 40 millions d’années, a fait basculer et monter le versant atlantique de la Montagne Noire.

mardi 6 juin 2017

Too late for treasure hunters!

Castle of Saissac entrance


The Château de Saissac is a ruined castle, one of the so-called Cathar castles, in the southernmost tip of Saissac in the north-west of Carcassonne, France.

It was once the residence of the powerful vassal family of Trencavel.

The castle dominates the rocky headland and the ravine of Vernassonne, at an important strategic position at the entry of the Montagne noire.

Based on historical texts, it can be dated to at least 960. It was bequeathed by the bishop of Toulouse to the Count of Carcassonne. In the 11th century, the castle was pledged to powerful vassals in the country. They formed a junior branch under the counts of Foix who formed at the time the lineage of Saissac. It is important all the same to note the presence of a castrum under the current caste, probably dating from the 11th century, though its origin can date to the time of the Visigoths.

At the time of the Albigensian Crusade in 1229, the lord of Saissac, Bertrand de Saissac, himself a Cathar, was the tutor of Raymond Roger de Trencavel. They were subjugated and stripped of their titles.  Bouchard de Marly, companion of Montfort, ordered the seizing of the castle and its goods; it was only later, after 1234, that the castle was restored by Lambert de Thursey, another companion of Montfort.

At the end of the 13th century, the castle became the inheritance of the family of Lévis, new lords of Mirepoix. Through centuries, the castle changed hands repeatedly.

In 1568 and 1580, the Protestant troops destroyed the village but were unable to enter the impregnable fortress.

After the French Revolution, the castle quickly fell in ruins, after repeatedly being looted by treasure hunters in 1862 lured by the castle's romantic aspect.

In 1979, on a worksite in the village, a treasure was discovered dating from the years 1250-1270. Most of this money was coined by the central Capetian administration which shows to what extent the Languedoc region was already controlled by the Kingdom of France.    
From 1995, the castle has been in the possession of the municipality, which began a programme of restoration in order to make the castle and part of its treasure available to visitors.

mercredi 31 mai 2017

Tourbillon d'émeraude

reflets de verdure dans le ruisseau du Sant Montagne Noire tarn
Vertige de vert émeraude : en haut, c’est le feuillage des arbres, sur les rives c’est une symphonie de plantes et tout cela se reflète aussi dans les tourbillons du ruisseau.
 
Cela tombe bien, le vert est ma couleur préférée.

mercredi 24 mai 2017

Un trésor était caché dedans depuis plus de sept cents ans

Château de Saissac Montagne Noire
  
Juste de l’autre côté de notre versant de la Montagne Noire, se trouve Saissac et les ruines de son château qui dominent la plaine de Carcassonne, faisant face au massif des Corbières et, plus loin, à la longue barrière des Pyrénées. 

C'est le plus ancien et un des plus vastes châteaux qui existait déjà depuis plusieurs siècles avant l’époque de l’Epopée Cathare. Un fragment de bois du donjon a donné la date approximative de 900 pour la construction de cette fortification. C'est en 960 que le château de Saissac est mentionné textuellement. A cette date, il est légué par Hugues, évêque de Toulouse au comte de Carcassonne.  

Au XIème siècle, les seigneurs de Carcassonne inféodent la seigneurie à des vassaux de la région et ainsi naît la lignée des Saissac. Le personnage le plus illustre de cette famille est Bertrand de Saissac (1140-1202), protecteur des troubadours et des cathares, il fut notamment le fameux tuteur de Raimond Roger Trencavel de 1193 à 1199 

Dès le début de la Croisade contre les Albigeois (1209-1229), les seigneurs de Saissac se rendent à Simon de Montfort par peur de représailles de la part des armées croisées. La seigneurie passe ainsi aux mains des barons du Nord : Bouchard de Marly en 1209, puis Lambert de Thurey en 1234. La seigneurie est alors divisée en deux entre les seigneurs du Nord et certains membres de la lignée des Saissac qui possèdent des droits et des terres, à la condition de jurer fidélité au roi de France et de ne plus tolérer le catharisme.  

En 1518, la famille de Bernuy (riches marchands de pastel) hérite du château et le transforme en confortable résidence. Par la suite (1565), la famille des Clermond-Lodève l'adapte à l'artillerie et pendant les Guerres de Religions, des troupes sont logées dans le château. Devenu marquisat à partir de 1604, il appartiendra à la Maison de Luynes de 1715 à 1789. 

Pendant la Révolution Française, le château est confisqué puis vendu comme bien national. Divers propriétaires se succèdent, dont une société de chasseurs de trésor qui dynamite le donjon et fouille les salles en vain. Cependant, le "trésor de Saissac" a été découvert en 1979 lors de travaux dans la commune, et a connu un sort rocambolesque: il est composé de 2000 deniers datés de la fin du XIIIème siècle, celui de l’Epopée Cathare. Belle illustration de la morale de la fable : « Travaillez, prenez de la peine, un trésor est caché dedans ». 

Un riche passé que l’on fait revivre lors de fêtes estivales. 

jeudi 18 mai 2017

Petit bijou

Chrysolina herbacea Montagne Noire Tarn

Ce joli petit bijou émeraude est la Chrysomèle de la menthe (Chrysolina herbacea) qui présente généralement sur tout le corps, y compris les pattes, une couleur vert-or métallique. D'où le nom de chrysomèle, du grec chrysos (or) et mèlos (membre, articulation). Le dessous du corps est plus sombre, mais toujours avec un aspect métallique.
Chrysolina herbacea Montagne Noire Tarn

C’est un insecte coléoptère qui vit exclusivement sur des feuilles de menthe, notamment la menthe odorante, la menthe aquatique, la menthe verticillée et la menthe sylvestre, que ce soit durant sa période larvaire, le stade nymphal ou dans sa vie d'adulte.
Chrysolina herbacea Montagne Noire Tarn
Elle en mange les tiges et les feuilles, parfois les fleurs.
 
Cette Chrysomèle aime les lieux ensoleillés et peut être vue de mai à septembre.
Chrysolina herbacea Montagne Noire Tarn
 
English version being done

mardi 16 mai 2017

Sous le soleil exactement




Montagne Noire sous le soleil, vue depuis la route de Castres à Revel qui longe le piémont. Entre les forêts de conifères, les feuillus ont encore leur couleur vert tendre. Ils s’assombriront eux aussi d’ici l’été.

mercredi 10 mai 2017

Royal shrubs are blooming



Cytisus scoparius, the common broom or Scotch broom, are blooming.

Flowers have a complex structure. The upper petal, called the banner, is large and envelops the rest of the petals in bud, often reflexing when the flower blooms. The two adjacent petals, the wings, surround the two bottom petals. The two bottom petals are fused together at the apex (remaining free at the base), forming a boat-like structure called the keel. When an insect comes, the stamens send their pollen on it, allowing fecondation when it enters another flower.
broom flower Black Mountain South of France
 
Use of the branches of these plants for sweeping gave rise to the term broom for sweeping tools in the 15th century, gradually replacing Old English besema (which survives as dialectal or archaic besom).
As many Fabaceae, like common gorse, brooms host bacteria in their roots within structures called root nodules. These bacteria, known as rhizobia, have the ability to take nitrogen gas out of the air and convert it to a form of nitrogen that is usable to the host plant. This process is called nitrogen fixation. The legume, acting as a host, and rhizobia, acting as a provider of usable nitrate, form a symbiotic relation.

Old English bróm is from a common West Germanic *bráma- (Old High German brâmo, "bramble"), from a Germanic stem bræ̂m- of unknown origin, with an original sense of "thorny shrub" or similar. Latin name comes from genista/genesta, after its name in Roman times, while some find its origin in the Keltic gen, small shrurb.

The name of the House of Plantagenet, rulers of England in the Middle Ages, may have been derived from common broom, which was then known as "planta genista" in Latin. The plant was used as a heraldic badge by Geoffrey V of Anjou and five other Plantagenet kings of England as a royal emblem.

lundi 8 mai 2017

Les genêts sont en fleurs


perle de rosée sur une fleur de genêt Montagne Noire Tarn

Les genêts (Cytisus scoparius) sont en fleurs.

Comme l’ajonc que nous avons déjà vu, il a des fleurs très spécifiques. Elles sont dépourvues de nectar et pollinisées par les bourdons. La fleur est fermée jusqu'à ce qu'elle soit visitée par l'insecte, alors, les étamines se détendent, projetant leur pollen sur son corps.

étamines et pistil d'une fleur de genêt Montagne Noire Tarn
 
On a longtemps utilisé cet arbuste en le laissant sécher pour en faire des balais. Comme toutes les Fabaceae, ses racines ont des nodosités qui permettent d'enrichir le sol par fixation biologique de l'azote.
Le nom vulgaire de Genêt, orthographié « genest » et « geneste » en français, dérive du latin genista/genesta qui désignait chez les Romains certains de ces arbrisseaux. Certains l'ont fait venir, mais sans arguments, du celtique gen, qui serait un « petit buisson ».

La légende raconte qu'en 1128, Geoffroy V, comte d'Anjou et du Maine, chevauchait dans une lande lorsqu'il aperçut une licorne à tête de femme et vêtue d'un manteau d'or au milieu d'un champ de genêts. Bouleversé par cette apparition, il choisit de faire de cette plante son emblème  et d'en planter sur ses terres, d'où le surnom « Plantagenêt », qui est à l'origine, par mariage de la dynastie princière des rois d’Angleterre, des ducs de Normandie et finalement des ducs d'Aquitaine.

samedi 6 mai 2017

It is as simple as walking on water

Gerris lacustris on the water South of France

On the sides of the creek, where waters are calmer, butterflies are dancing.

There are shadows of Gerris lacustris, commonly known as the common pond skater or common water strider.

Gerris lacustris on the water South of France
 Water striders rely on surface tension to walk on top of water. As many pollutants generally lower the surface tension of water, water striders are effective bioindicators as they move without any problem on prinstine waters like our creek.

Looking closely we can see pairs. Males that are allowed to mate stay attached to the same female for the entire reproductive season.

Gerris lacustris on the water South of France
They hunt on or below water surface for insects and other small invertebrates.

jeudi 4 mai 2017

Feu follet aquatique

Gerris sur l'eau Montagne Noire Tarn

De petits papillons de lumière dansent au fond du ruisseau, dans de petits recoins où le courant n’est pas trop fort.
Ce sont des gerris (Gerris lacustris) de petits insectes apparentés aux punaises. Comme les hydromètres (Hydrometra stagnorum), ils marchent sur l’eau grâce au mécanisme de superhydrophobie. Au bout de chacune de leurs pattes, une petite lentille se forme et il glisse sur l’eau grâce à la tension superficielle.

Gerris sur l'eau Montagne Noire Tarn
Si on diminue la tension superficielle de l'eau en y ajoutant une ou quelques gouttes de détergent liquide, il n'est plus porté et crève la surface de l'eau. C'est pourquoi s’il marche normalement c’est un bioindicateur d'une eau non polluée par un tensioactif.
A y regarder de près, ce sont même des couples car c’est l’époque de la reproduction.
Couple de Gerris sur l'eau Montagne Noire Tarn
Le gerris se nourrit de petits insectes et peut infliger une piqûre douloureuse s'il est manipulé sans précaution.

vendredi 7 avril 2017

I am Groot!

young beech tree
 
Your valley is East West oriented. So we have a South slope and a North slope.
In the North slope the most common trees are beeches and chestnut.
Last autumn, plenty of beechnuts felt, so many young trees are growing now. The two first leaves have butterfly wings shape.
young beech tree
 
If these trees survive several centuries, they will become like the Beech of St Jammes nearby in our Black Mountain too.
old beech tree
 
Like Groot, which means “big/tall” in Dutch.

 

mardi 4 avril 2017

Géant junior

jeune plantule de hêtre Montagne Noire Tarn
 
 
Notre vallée du Sant est orientée Est-Ouest. Il y a donc un versant exposé au Nord, l’ubac, et un versant exposé au Sud, l’adret.
Sur l’ubac, les hêtres et les châtaigniers dominent.

Cet automne la fainée (du nom de la faîne, fruit du hêtre) a été abondante. Il y a donc de nombreuses petites plantules qui poussent. Les deux premières feuilles ont une forme comparable à des ailes de papillons.

jeune plantule de hêtre Montagne Noire Tarn
 

S’il survit quelques siècles ce petit arbre deviendra un Vénérable, comme le magnifique Hêtre de Saint-Jammes que l’on trouve aussi dans notre Montagne Noire.

Hêtre de Saint Jammes Montagne Noire Tarn
J’en reparlerai dans un prochain post.

English version coming soon.

samedi 1 avril 2017

Salon déco Vintage




Trop occupés par nos travaux de restauration de la ferme, nous n’avons pas pu bricoler beaucoup ces derniers temps, ni aller chiner.

Mais la saison va reprendre et commence particulièrement bien avec le salon Vintage d’Albi.
Pour tous les passionnés des 60’s et 70’s, ce sera : the place to be !

jeudi 30 mars 2017

Cucumber taste

 
salad burnet, Black Mountain South of France


Sanguisorba minor, the salad burnet (or garden burnet, small burnet, burnet), is a perennial herbaceous plant in the family Rosaceae. The form of its leaves makes it easy to help identifying the plant.

It has very peculiar flowers, female ones (with red stigma), males (with yellow anthera) and flowers males and females as well.

salad burnet female flower, Black Mountain South of France


This plant is drought-tolerant, and grows all year around.
It is used as an ingredient in both salads and dressings, having a flavor described as "light cucumber". Typically, the youngest leaves are used, as they tend to become bitter as they age. It has the same medicinal qualities as medicinal burnet (Sanguisorba officinalis). It was used as a tea to relieve diarrhea in the past.
It also has a respectable history, called a favorite herb by Francis Bacon, and was brought to the New World with the first English colonists, even getting special mention by Thomas Jefferson.

mercredi 29 mars 2017

Perle de Pimprenelle


feuille de pimprenelle Montagne Noire Tarn
Une feuille de pimprenelle sous une goutte de rosée

La pimprenelle, ou petite pimprenelle (Sanguisorba minor ou Poterium sanguisorba) est une plante herbacée vivace de la famille des rosacées. Elle est facilement reconnaissable par ses feuilles dentées et ses tiges en rosette.

Ses fleurs sont très particulières, les supérieures, femelles, ont des styles rouges, les inférieures mâles avec des étamines pendantes ont les anthères jaunes. La pimprenelle est une plante polygame : un même pied porte à la fois des fleurs unisexuées mâles, d'autres unisexuées femelles et encore d'autres hermaphrodites. 

fleur

Son nom vient du latin sanguis : sang et sorbere : humer, absorber ; Cela fait référence aux propriétés hémostatiques de la plante, liées aux tanins contenus dans la racine de celle-ci.

Les feuilles ont un goût de concombre; elle est pour cela parfois utilisée pour agrémenter les salades ou les plats en sauce. Elle est aussi utilisée en herboristerie.