samedi 16 septembre 2017

La beauté est dans le prè

femelle chevreuil Montagne Noire Tarn

Cette chevrette, femelle du chevreuil (Capreolus capreolus) vient tous les jours manger dans notre pré en face la maison. C’est un animal généralement très craintif mais elle ne semble pas trop inquiéte. En tous cas elle aime beaucoup brouter l’herbe.
Il est facile de déterminer le sexe de loin car seuls les mâles ont des bois qui, contrairement aux cornes, tombent chaque année.

This nice female roe deer (Capreolus capreolus), called doe, comes in our field close to the house every day. She is not afraid while roe deers are known to be very shy. She seems to like that grass very much.
Only males have antlers which, contrary to horns, fall every year.

mardi 12 septembre 2017

Abreuvoir pour écureuil

champignon dans un sous-bois Montagne Noire Tarn


Après la rentrée et juste avant l’arrivée de l’automne, c’est le temps des champignons. En voici un sur une vieille branche dont la forme piège l’eau des averses qui scintille dès que le soleil perce. Juste à portée d’un petit écureuil.

Mushrooms’ season: this one pictured captures water. Ready to be drunk by a squirrel passing by.

dimanche 3 septembre 2017

Qui cherche, trouve



Nous avons déjà vu début août un proverbe qui concernait aussi septembre, voici donc pour ce mois-ci une expression occitane pour redonner espoir à tous ceux qui ont perdu quelque chose chez eux :
L’ostal es pas traocat !
La maison n’est pas trouée !

Pour mémoire, en occitan, toutes les lettres se prononcent à l’exception de certaines finales (mais pas dans la phrase ci-dessus) et la lettre « o » se prononce  ou, sauf s’il a un accent grave (dans ce cas, il se prononce o comme en français).

C’est ce que disait ma grand-mêre à mon grand-père quand il ne retrouvait pas un de ses outils, qu’il n’avait d’ailleurs pas pris le temps de ranger…
Et quand, lasse de l’entendre pester, c’est elle qui arrivait à mettre enfin la main dessus alors que l’objet recherché était bien en évidence devant son nez, elle lui disait :
Trapariás pas d’aiga dins la mar !
Tu ne trouverais pas de l’eau dans la mer !


English version being done

jeudi 31 août 2017

Miss Common blue


common blue butterfly South of France


This shining like silk and soft like velvet butterfly is Polyommatus icarus or Common blue. Only males usually have iridescent lilac blue with a thin black border uppersides. The female, pictured here, is brown above with a row of red spots along the edges and usually some blue at the base of the wings; the extent of blue and brown is extremely variable; Undersides have a greyish ground colour in the males and a more brownish in the females.
This species is widespread over much of the Palaearctic in temperate Asia and Europe.
These butterflies inhabit flowery or grassy places, warm and cool, open or wooded areas and at all altitudes up to high alpine meadows at an elevation of 0–2,700 metres above sea level.
The larva feeds on plants from the family Leguminosae (bean family).
The caterpillar is small, pale green with yellow stripes. They are attractive to ant, but not as much as some other species of blues. The chrysalis is olive green/brown and formed on the ground, where it is attended by some ants’ genera which will often take it into their nests. The larva creates a substance called honeydew, which the ants eat while the butterfly lives in the ant hill.


The orange spot on the upper right part is a butterfly too: the Jersey tiger.


Other butterflies of our valley: here

mercredi 30 août 2017

Belle azuré

papillon azuré femelle Montagne Noire Tarn



Sous le soleil de nombreux papillons s’affairent. Sur une épatoire, plante très mellifère, voici « une » Argus bleu ou Azuré commun ou Azuré de la Bugrane (Polyommatus icarus) ; les mâles sont beaucoup plus bleutés.

Ce papillon vole en une génération en juin juillet dans les régions les plus froides, en deux et même trois générations de mai à octobre dans les lieux plus chauds. Ses plantes hôtes sont des légumineuses.

A noter qu’il vit en symbiose avec certaines fourmis qui « soignent » ses chenilles.
Son habitat est très varié : prairies, bords de chemins, jardins.
Il est commun en Afrique du Nord, dans toute l'Europe et toute l'Asie tempérée[. Sa population a cependant significativement baissé dans les prairies européennes entre 1990 et 2011 selon une étude de l'Agence Européenne pour l'Environnement publiée en juillet 2013 []
La tâche orange au second plan est une Ecaille chinée.


Voir d’autres papillons de notre vallée : ici

dimanche 27 août 2017

Voyage au pays des livres


Les vacances ne sont pas finies, tant mieux! Encore un peu de temps pour aller visiter ce blog d'une jeune fille passionnée de lecture qui partage ses découvertes. De quoi faire son choix et ses provisions pour l'hiver: