vendredi 19 janvier 2018

Musée nature

piémont de la Montagne Noire en hiver

Le piémont de la Montagne Noire vu à travers les arbres

Les couleurs pastel de ce paysage d’hiver à travers les arbres sombres m’ont rappelé celui d’un tableau de Brueghel l’Ancien que j’aime beaucoup, les chasseurs dans la neige (1565).


Ce tableau est conservé au Musée de Vienne, mais, si vous aimez aussi Brueghel, et que vous êtes un jour de passage à Bruxelles, surtout ne repartez pas sans une visite, même rapide, à ses nombreux tableaux au Palais des Beaux Arts. Il contient aussi, entre autres, une magnifique salle de grands Rubens, le génie de la composition :


Et, juste à côté, le Musée Magritte:



mercredi 10 janvier 2018

Pluie de verdure, pluie de vie
































La pluie de ces derniers jours a redonné aux mousses de la vallée du Sant une belle allure et la promesse de nouvelles conquêtes.

En effet, ces plantes primitives qui, comme les fougères, se reproduisent avec des spores, ont besoin d’eau pour permettre le déplacement des cellules reproductives mâles vers les cellules femelles. Bouclant ainsi un cycle de reproduction particulièrement complexe :


dimanche 31 décembre 2017

Small is beautiful

sporangium of fern Polypody

Sporangium and spores of fern Polypody (microscope x100)

In the silence of winter, the coming explosion of spring and summer life is being prepared in secret.
Let’s have a look to polypody to see the sporangia that are maturing.


sporangium of fern Polypody

Sores (groups of sporangia) of fern Polypody (magnifier x10)


sporangium of fern Polypody

Sores (groups of sporangia) of fern Polypody

Under the microscope here are the spores, beans like, protected by the membrane of sporangium which has a specific structure like a zip. After warmer days which will cause deshydratation this structure will lead to the opening of the sporangium and the realease of spores. Then the cycle will go on:



The name Polypodium comes from the Greck poly « numerous », and podion « small foot » after the small « roots » of the rhizoma.

Polypody has traditional uses in cooking for its aroma and sweet taste close to liquorice, and in herbal medicine as a purgative and vermifuge.

I wish you a 2018 year as wonderful, lively, sweet, full of hope and abundance than this tiny little fern. 

Promesses de vie

sporanges et spores de polypode au microscope

 Sporanges et spores de fougère Polypode (microscope x100)


Dans le silence de l’hiver, l’explosion de vie du printemps et de l’été se prépare en secret.
C’est le moment de regarder sous les fougères Polypodes pour voir les sporanges qui contiennent les spores, espoir de vie à venir.

sores de sporanges de polypode

 Sores (groupe de sporanges) de fougère Polypode (loupe x10)


sores de sporanges de polypode
 Sores (groupe de sporanges) de fougère Polypode


Au microscope on peut observer les spores en forme de haricots protégées par la membrane des capsules qui les contiennent (sporanges) et possèdent une amusante structure de cellules aux parois épaisses qui fait penser à une fermeture éclair; c'est l'anneau de déhiscence qui, en s'asséchant cause la rupture de la capsule du sporange dans sa partie le plus fine. Alors, les spores pourront germer et continuer le cycle.

Le nom Polypodium vient du grec poly « nombreux », et podion « petit pied » : son rhizome comporte de nombreuses racines ou appendices laissés à la chute des frondes. Il est parfois appelé réglisse des bois, réglisse du pauvre ou réglisse sauvage. En effet, son rhizome a été utilisé à des fins médicinales, mais aussi gastronomiques. Cette douceur est due à la présence d'une saponine, l'osladine, au pouvoir sucrant 500 fois intense que celui du sucre.

Que votre année 2018 soit aussi merveilleuse, pleine de vie, d’espoir, de douceur et d’abondance !