jeudi 17 août 2017

Demoiselles' heart


dameselflies Calopteryx virgo mating South of France

The season is ending for the beautiful demoiselles (Calopteryx virgo) and it is time to prepare next ones.

To do so, they form a nice heart where the male, entirely metallic blue, holds the female “neck”, while the female, with dark brown iridescent wings and a metallic green body, curbs its abdomen to receive the semen.

Mating takes place in a way that for the genus Calopteryx and is typical of an eye-catching advertising behavior. The females fly over the water, always in search of suitable nesting places and fly it through the territories of males. The males who recognize the females to the reflections of the moving wings fly towards it, once they have crossed the border area. It shows the last three segments of its abdomen which are much brighter and are referred to as a "lantern" that will be presented. The male leads in this way, the female to the nesting sites ("Show flight") and circled it on the water once it has settled out.

Females lay up to 300 eggs at a time on emergent or floating plants. The eggs hatch after around 14 days. The larva, called nymph, is stick-like with long legs and develops over a period of two years in submerged vegetation, plant debris or roots. They usually overwinter in mud or slime.

Coeur de demoiselles

 cœur de demoiselles Calopteryx virgo sur le ruisseau du Sant Montagne Noire Tarn


La saison des demoiselles (Calopteryx virgo) touche à sa fin. Il est temps de préparer les prochaines.

Réunis en cœur, le mâle, bleu, tient la femelle par la « nuque » alors que la femelle, ambre vert, se cambre pour recueillir la semence. Elle ira ensuite déposer ses œufs dans un coin d’eau calme en bordure du ruisseau.

Là, les nymphes vivront quelques années, aussi voraces pour les insectes et petits animaux aquatiques, que leurs parents aériens l’étaient pour les mouches et moustiques. Et puis elles sortiront pour muer sur les herbes qui bordent le ruisseau, se transformer en merveilleux petit saphir ou ambre volants et nous émerveiller à nouveau.

lundi 14 août 2017

My granny art deco


billy goat in a flea market south of France

Walking around in the flea market in the streets of Lempaut, a nearby small village, I found this uncommon and funny stuffed billygoat among books, pans, and unknown old tools. But I did not find any “treasure” to bring back this time. 

Some years ago, I bought for next to nothing two coffee and cream jars with the sugar pot to be put together with the remaining cups from my grand mother's wedding porcelain set, with pink roses. She married my grand father in 1933, in the middle of the Art deco period.

art deco coffee set
 

My other grand mother had a similar set with blue roses. 

You may ask what the use of this would be since we have Senseo type coffee machines now. It has none, except the most valuable to me: every time I see it, I remember my beloved granny, called… Rose.

dimanche 13 août 2017

Un café, grand-mère!

Petit tour au vide grenier du village de Lempaut ce matin. Pas de trouvaille inoubliable mais une ambiance sympathique et parmi les objets déballés, un amusant petit bouc empaillé. Pas courant !
 
bouc empaillé dans une brocante de village Sud de France


Il y a quelques années, j’avais acheté dans ce village pour 3 euros 6 sous une cafetière, un pot à crème et un sucrier en porcelaine avec des roses. Ces pièces sont venues compléter les tasses qui restaient du service de mariage de ma grand-mère maternelle qui eut lieu en 1933, en pleine période Art Déco. 

service à café art déco

Celui de ma grand-mère paternelle, également mariée à la même époque, était aussi avec des roses, mais bleu.
 
Vous me direz, qu’à l’heure du Senséo, à quoi cela peut-il servir ? Et bien, à rien, simplement à quelque chose d’inestimable : un souvenir attendrissant de ma grand-mère, qui s'appelait Rose et que j’aimais beaucoup. Bien plus que son café, d’ailleurs, qui était noyé dans la chicorée…

English version being done

dimanche 6 août 2017

Que trépasse si je faiblis.

Châteaux de Lastours Montagne Noire
 
Belle journée aujourd’hui à la fête médiévale des châteaux de Lastours, sur le côté méditerranéen de la Montagne Noire. Nous avons pu apprendre ce que mangeaient nos ancêtres aux XIIème-XIIIème siécles, comment ils tissaient, se soignaient, frappaient la monnaie et, bien sûr, s’armaient et se battaient, en pleine croisade contre les Albigeois.

Les châteaux de Lastours (en occitan Las Tors, litt. 'Les tours') sont quatre châteaux du Pays Cathare. Ils font partie d'un seul ensemble même s'ils n'ont aucune structure en commun et n’ont pas tous été construits à la même époque. Les plans ont été adaptés aux rochers sur lesquels ils sont construits, un éperon rocheux au-dessus du village de Lastours, isolés par les profondes vallées de l'Orbiel et du Grésillou. Ils résistèrent longtemps aux sièges et étaient le verrou du Cabardès d'où le nom du château principal : Cabaret, les trois autres sont, la Tour Régine, Surdespine et Quertinheux.
 
Au Moyen Âge, le site appartient aux seigneurs de Cabaret, mentionnés pour la première fois en 1067. Leurs richesses proviennent notamment de l'exploitation des mines de fer. Seuls trois châteaux sont construits. Ils ont vécu les événements de la croisade contre les Albigeois. En effet, les seigneurs de Cabaret sont très liés aux adeptes du catharisme. La forteresse appartient à l'époque à Pierre Roger de Cabaret fidèle de Raymond-Roger Trencavel qui a combattu à côté de lui lors de la défense de Carcassonne. Le site subit dès 1209 les attaques de Simon de Montfort mais résiste victorieusement. Le croisé Bouchard de Marly alors seigneur du château de Saissac est fait prisonnier par Pierre-Roger. Sa libération est négociée contre la reddition de Cabaret en 1211.

En 1223, les seigneurs de Cabaret reprennent leurs terres et Cabaret devient le siège de l'évêché cathare du Carcassès. Le seigneur Pierre-Roger résista encore pendant de nombreuses années aux attaques. Mais en 1227, les châteaux sont de nouveau assiégés par Humbert de Beaujeu et en 1229, Cabaret capitule.

 

Les villages et châteaux sont pillés puis reconstruits pour devenir des forteresses royales. La Tour Régine est construite par ordre du roi pour affirmer sa suprématie.

Au XVIe siècle, les châteaux sont occupés par les protestants. Ils en sont délogés par le maréchal de Joyeuse en 1591.

Le site est classé monument historique depuis 1905 et des fouilles archéologiques sont toujours en cours.
 
En revenant, traversée du village de Salsigne, où se trouvait la plus importante mine d'or d'Europe Occidentale et la dernière en France. L'or fut découvert en 1892 et la mine a produit 120 tonnes d’or entre son ouverture et sa fermeture en 2004.

English version being done

mercredi 2 août 2017

Monthly Occitan proverb

 

The Occitan proverb of July talked about walnuts, now, in August, the other nice autumn fruit is ripening:
Agost sec, septembre banhat,
Aurem braves castanhas

August dry, September wet
Will bring us nice chestnuts

Proverbe Occitan du mois

 

En juillet, nous parlions des noix en cours de mûrissement, au mois d’août, c’est à l’autre merveilleux fruit de l’automne de se préparer:
Agost sec, septembre banhat,
Aurem braves castanhas
 
Août sec, septembre mouillé (pluvieux),
Nous aurons de belles châtaignes
 
Le temps prévu pour les premières semaines d’août est prométeur, restera à voir en septembre.